Je lance ou je relance?

Topo du jour.. la relance client !

J’ai un vice… (pas qu’un, d’ailleurs, mais vous n’en saurez pas plus, naaa !) : je relance toujours les clients (et les prospects) qui me demandent un devis.

Aujourd’hui, j’ai fait un FB live sur « L’excellence, les clients et la fidélisation » et ensuite il y a des personnes qui m’ont posé des questions dans les commentaires.

Une question qui a retenu mon attention était sur la « relance clients ».

Faut-il relancer les clients (ou les prospects) suite à un devis qu’on vient de leur envoyer ?

OUI, oh que oui, il faut toujours relancer.

Certains disent, « non, parce que je n’ai pas envie de passer pour le commercial de base ».

Moi je dis « oui, parce que le temps est précieux pour mes clients et pour moi ».

En fait, je crois que des fois on ne veut pas relancer les clients parce que ça nous ramène à ce qu’on n’aime pas du tout, mais pas du tout, du tout : le refus, le rejet. Du coup on met la tête dans le sable (chose que même les autruches ne font pas, véridique !) et on continue notre chemin. Ça vous est déjà arrivé ?

Pourquoi devriez-vous toujours relancer les clients (ou les prospects) ?

Essentiellement pour 3 raisons :

  1. vous lui montrez votre intérêt (on aime tous quand les autres pensent à nous !)
  2. vous lui donnez l’opportunité de prendre une décision (oui, ou non, mais une décision !) donc vous l’allégez d’une préoccupation
  3. vous planifiez votre travail (l’incertitude va occuper, consciemment et inconsciemment, votre planning, et quand c’est « occupé » il n’y a plus de place pour les autre choses

Prêts, à vos relances, partez ! GO !

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.