Tes clients tu aimeras

Dans les discussions « business » il y a une thématique qui revient infailliblement : les clients !

En général j’entends deux « lamentations » : « je n’ai pas de clients », « me clients me pompent l’air ».

Quand j’entends ça, en réalité j’entends que les clients que vous avez ne vous conviennent pas. Ou alors, vous vous plaignez parce que, pour vous, se plaindre de ses clients correspond à l’image que vous vous êtes faits de l’entrepreneur qui réussit et qui est (donc) overbooké : vous vous imaginez qu’il doit se plaindre de ses clients. Vraiment ? Essayez de vous rappeler pourquoi vous avez créé votre propre business… en général c’était pour aider des personnes à faire des choses.

Les clients c’est le cœur du business. C’est comme les bras : pas de bras, pas de chocolat. Dans le business c’est pareil: pas de clients, pas de business !

Les clients qui vous pompent l’air ces sont des clients que vous n’avez pas vraiment choisis, qui sont tombés un peu comme un cheveu sur la soupe parce qu’ils ont compris que vous faisiez un truc (mais ils ont mal compris) et que du coup vous n’avez pas osé leur dire non. Vous vous êtes dit, « ah, mais ce n’est pas ce que je fais, mais bon, je sais le faire, je vais le faire, ça me fera un peu d’argent en plus ». Je vous vois sourire 🙂

En 11 ans d’entreprise j’ai appris que tout part de l’amour – sincère et véritable – que vous portez tout d’abord à vous même et ensuite aux personnes que vous aidez, donc à vos clients.

Ce n’est pas une histoire de bisounours ou cul-cul la praline, loin de là.

Je vais vous expliquer.

Vous créez votre entreprise, votre business, et vous le faites dans une démarche de vous aimer plus : plus de liberté dans ce que vous faites, plus de satisfaction, plus de souplesse et de flexibilité.

Au cœur de votre business vous avez donc « vous ». Ensuite vous réfléchissez à comment développer tout ça, et par conséquent vous réfléchissez à « vos prestations ». Pour que le cœur prenne vie, il vous faut les clients qui vont avec !

Et là, là, souvent c’est la panique : quels clients ?

Une fois que vous avez répondu de manière très fine et très précise à cette question, vous trouvez votre alignement.

Dans cet alignement, vous enchainez les prestations, vous les faites avec votre cœur, et quand on fait les choses avec le cœur il est difficile de les rater ! (Bon, il faut l’expertise aussi, hein ?) Et ça s’appelle de l’amour.

Ensuite vos clients seront satisfaits, voire enchantés, et rachèteront des prestations, et/ou vous recommanderont à des personnes qui ont les mêmes besoins que vous avez su combler chez eux.

Un jour arrive où vous tombez sur un client que « vous ne sentez pas » et vous n’osez pas dire « non ». Alors la mécanique se casse. Et là encore c’est une question d’amour : vous n’avez pas suffisamment d’amour et de respect pour votre business et pour votre prospect pour lui dire « non ». Pas d’amour pour votre prospect ? Oui, vous avez bien lu : parce que si vous êtes dans l’amour de votre prospect vous savez trouver les mots pour lui dire « non, mais je peux vous conseiller de voir avec telle personne ». Vous lui rendez service !

Donc c’est tout naturellement que ce commandement n. 4 est « Tes clients tu aimeras », vous êtes d’accord ?

 

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.